Nazar

Nazar

Mani Kaul, Inde, couleur, 1990, 1h24
avec Shambhavi Kaul, Shekhar Kapur, Surekha Sikri

 

D’après une nouvelle de Dostoïevski, La Douce (que Bresson a adaptée avec Une femme douce.) Un homme réfléchit à la complexité de son mariage, s’arrêtant sur différents moments du passé. La femme est la création idéalisée de son imagination. L’homme croit posséder la femme. Il ne se rend pas compte qu’elle finira par le posséder, en particulier quand elle commence à manifester des signes d’indépendance. Des retranchements silencieux entre l’homme et la femme sont les premiers signes de cassure dans le couple. Les confrontations et réconciliations pleines de haine, de remords, d’espoir et de désespoir aboutissent à une fin tragique.

Dans le cadre de la rétrospective Mani Kaul, le secret bien gardé du cinéma indien, découvrez quatre films majeurs d’un maître influent, dont l’ensemble de l’œuvre est inédite en France.

Séances :
mercredi 15 février : 15h45
vendredi 17 février : 21h
samedi 18 février : 19h15
dimanche 19 février : 20h30


En partenariat avec l’ADRC.

1h24

VOSTF